Accueil > Nos formations


UNICAEN | UNIVERSITÉ DE CAEN NORMANDIE | IUT Grand Ouest Normandie

Licence professionnelle Métiers de la protection & de la gestion de l’environnement

  • Parcours Restauration écologique & développement durable

Diplôme national
domaine·s :
Sciences, Technologies, Santé
niveau de diplôme :
Grade de Licence (Bac+3)
crédits ECTS :
180
durée du programme :
1 année
lieu·x :
Caen · campus 2
mode :
Formation initiale , Alternance en contrat de professionnalisation , Alternance en contrat d'apprentissage , Formation continue (hors contrat de professionnalisation)

Présentation

Présentation générale

Parmi les thématiques de la protection de l’environnement, l’accent est mis sur la restauration écologique des écosystèmes et la mise en place de politiques de développement durable au sein des entreprises et des collectivités en s’appuyant sur un socle de connaissances techniques solides dans de nombreux domaines liés à la biologie, l’écologie et la chimie mais aussi des domaines tertiaires socio-économiques du développement durable. La gestion des effluents industriels et la nécessité de restaurer écologiquement de nombreux sites pollués ou anthropisés sont des besoins urgents pour le management des écosystèmes et leur dépollution.

Principaux enseignements

  • UE1 (100h) : Analyse des milieux (diagnostic environnemental, description des habitats au sein des écosystèmes) avec un socle fondamental et analytique acquis par parcours différencié d’un volume de 60h (Parcours A : Traitement des eaux - Biostatistiques/Chimie - Microbiologie - Écotoxicologie, Parcours B : Écologie - Géologie - Biodiversité - Botanique) et 40h de socle commun : anglais scientifique, conduite de projet, droit du travail et connaissance des entreprises (en protection de l’environnement)
  • UE2 (140h) : Développement durable et management environnemental - mise en place de politiques de développement durable (Agenda 21, plan de développement durable, bilan carbone, …), management environnemental, la gestion des déchets, la connaissance des institutions, les dispositifs de production d’énergie renouvelable, l’écoconception, le droit de l’environnement et de manière plus large de bonnes connaissances des milieux naturels et anthropisés (Aménagement du territoire)
  • UE3 (140h) : procédés de maîtrise des pollutions (eau, air, déchets) afin de mener des projets de restauration écologique et de dépollution - Gestion des écosystèmes marins / biologie marine, pollution de l’air et gaz à effet de serre (bilan carbone), Agroécologie / Phytorémédiation / Dépollution des sols, Biorémédiation / microbiologie, Restauration écologique des écosystèmes, Étude d’impact / SIG (Système d’Information Géographique) / Chimie de l'environnement
  • UE4 : Projet tuteuré
  • UE5 : Stage

Chiffres clés orientation/insertion

Sur l'ensemble des diplômés d’une Licence professionnelle de la promotion 2018, le taux d'insertion professionnelle 2 ans et demi après le diplôme est de 93,4%.

82,1% occupent un emploi stable (CDI, fonctionnaire, profession libérale, indépendant) et 74,5% sont « profession intermédiaire, technicien » du privé ou du public et 13% sont « cadre, ingénieur » du privé ou du public.

Pour en savoir plus sur le devenir des diplômés d'une Licence professionnelle.

Formation enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Fiche RNCP N° 30087

Admission - Inscription

Niveau de recrutement

Bac+2

Conditions d'accès en première année du diplôme

Bac+2 scientifique (L2, DUT, BTS)

Notamment :

  • L2 Sciences de la Vie
  • DUT Génie Biologique option Génie de l’Environnement ; Hygiène, Sécurité, Environnement
  • BTS Gestion et Protection de la Nature ; Gestion et Maîtrise de l’Eau
  • La Licence peut admettre également des étudiants provenant d’autres formations scientifiques 

Dossier de candidature + entretien

Conditions particulières

La Licence peut admettre également de manière plus rare des étudiants provenant d’autres formations scientifiques si leur projet professionnel est très clairement axé sur le Développement Durable et/ou la Restauration Écologique (L2 Sciences de la Terre, DUT Génie Biologique - autres options que GE, DUT Génie Chimique et Mesures Physiques, BTS Anabiotec, CNAM-INTECHMER, DEUST).

Le choix du parcours différencié de l’UE1 sera décidé en commission de recrutement an fonction du parcours initial. En règle générale, les étudiants provenant de L2 Sciences de la vie (et Sciences de la Terre) et BTS suivront le parcours A alors que les étudiants provenant de DUT suivront le parcours B.

Procédure d'inscription : pédagogique

Inscription pédagogique

Tarif pour une inscription en formation initiale

L'inscription administrative comprend le règlement de la Contribution Vie Étudiante et de Campus et le règlement des droits d'inscription. Le détail est à retrouver sur le portail des formations.

Accueil des étudiants internationaux

L’université de Caen Normandie a obtenu en juillet 2019 le label « Bienvenue en France » délivré par Campus France pour 4 ans. Gage de la qualité de son accueil des étudiants internationaux.

 

 

Programme

Organisation des études

Formation en présentiel

Alternance sous contrat de professionnalisation (20 semaines à l’IUT et 32 semaines en entreprise).

Expérience en milieu professionnel intégrée à la formation - Stage obligatoire

Avec un effectif de 28 étudiants, l’enseignement optionnel en UE1 est proposé à raison de 60h dans l’unité d’enseignement « Analyse des Milieux » sous forme de parcours différencié avec :

  • des cours de microbiologie, chimie environnementale, traitement de l’eau et écotoxicologie (pour les étudiants issus de BTS, L2/L3 et DUT autre que GB GE)
  • des cours de botanique, géologie et sur la biodiversité pour les étudiants issus d’un DUT GB GE

Objectifs de la formation

La gestion de l’environnement, le traitement des pollutions (eau, air, sol, déchets), la restauration écologique, les dispositifs de production d’énergie renouvelable, le management environnemental et la mise en place de politiques de développement durable au sein des entreprises et des collectivités font appel à des professionnels ayant des champs de compétences larges s’appuyant sur un socle de connaissances techniques solides dans de nombreux domaines liés à la biologie et la chimie. Ce besoin est renforcé par le besoin de plus en plus urgent de trouver des solutions face à notre dépendance aux énergies fossiles et les dérèglements climatiques engendrés (COP21). La gestion des effluents industriels et la nécessité de restaurer écologiquement de nombreux sites pollués ou anthropisés sont des besoins de plus en plus récurrents pour le management des écosystèmes et leur dépollution. Les demandes de nos partenaires montrent la nécessité de former des professionnels pouvant assister des ingénieurs dans les domaines de l’environnement, du développement durable et de la valorisation du vivant en tant que sources d’énergies renouvelables. Ces chargés de missions doivent avoir de bonnes connaissances scientifiques.

Spécificités de la formation

La diversité des parcours antérieurs des candidats et une approche pluridisciplinaire permet aux diplômés d’acquérir une grande polyvalence qui leur permet d’intégrer des services environnement d’industries sur les thématiques du développement durable, des institutions / bureaux d’études travaillant sur la dépollution et la restauration écologique des milieux naturels, des sociétés de traitement des eaux et des déchets, des bureaux d’études ou des collectivités locales.

Contenu de la formation

UE1 Analyse des milieux (4 modules dont 3 en parcours différencié A/B)

  • L3M1A : Parcours A : Biostatistique - Chimie des polluants
  • L3M1B : Parcours B : Géologie
  • L3M2A : Parcours A : Traitement de l’eau / Bases microbiologie
  • L3M2B : Parcours B : Biodiversité
  • L3M3A : Parcours A : Écotoxicologie
  • L3M3B : Parcours B : Botanique
  • L3M4 : Anglais scientifique, conduite de projet, droit du travail, connaissance des entreprises

UE2 : Développement durable et management environnemental (4 modules)

  • L3M5 : Gestion des déchets / Système de Management Intégré
  • L3M6 : Écoconception / Énergie renouvelable
  • L3M7 : Droit de l’environnement / Aménagement du territoire
  • L3M8 : Développement durable

UE3 Restauration Écologique et traitement des pollutions (6 modules)

  • L3M9 : Gestion des écosystèmes marins / Biologie marine
  • L3M10 : Pollution de l’air et Gaz à effet de serre
  • L3M11 : Phytorémédiation / Agroécologie /Dépollution des sols
  • L3M12 : Biorémédiation / Microbiologie environnementale
  • L3M13 : Restauration écologique
  • L3M14 : Étude d’impact et SIG (Système d’information géographique)

UE4 : Projet tuteuré (en groupe de 2, 3 ou 4 étudiants en travail personnel de début septembre à début février, travail encadré par un tuteur)

UE5 : Stage

Modalités de stage

Stage en entreprise / bureau d’étude / association ou laboratoire (16 semaines minimum de mi-février à mi-juin)

Contrôle des connaissances

  • Contrôle continu pour les matières académiques
  • Rapport écrit et soutenance orale pour le projet tutoré
  • Rapport écrit et soutenance orale pour le stage
  • La notation se fait de 0 à 20

Aménagements d'études pour des publics spécifiques

Le Relais handicap santé apporte un accompagnement personnalisé aux personnes en situation de handicap durant toute leur formation afin de faciliter leur intégration pédagogique

Langue(s) d'enseignement

Français

Partenariats

Les entreprises intervenant de manière significative dans la formation sont les suivantes :

  • Institut Régional du Développement Durable IRD2 (Communication scientifique)
  • ARDES (Développement Durable)
  • IFREMER (Gestion des milieux marins et restauration écologique)
  • Agro Valorisation (Agroécologie)
  • AIRCOM (Pollution de l’air)
  • ARPE (Écoconception/énergie renouvelable)
  • Véolia Propreté (Gestion des déchets / Système de Management Intégré)
  • GIP Seine Aval (Restauration écologique)
  • SMEL ; Synergie Mer et Littoral (biologie marine)

Échanges internationaux

La Licence est ouverte aux étudiants étrangers et les stages peuvent être réalisés à l’étranger.

Compétences & perspectives

Compétences acquises

Des bases solides en biologie, chimie, écologie et écotoxicologie associées à de bonnes connaissances en management environnemental, dépollution, restauration écologique, droit de l’environnement, management des organisations (entreprises, collectivités, administrations, ...) permettent aux diplômés d’acquérir une bonne autonomie dans leur activité professionnelle à l’interface entre les compétences scientifiques de la protection de l’environnement et les domaines tertiaires (socioéconomiques) liés au développement durable.

Poursuite d'études

La finalité du diplôme est l’insertion professionnelle.

Activités et missions

La diversité des parcours antérieurs des candidats et l’approche pluridisciplinaire proposée dans cette licence permet aux diplômés d’acquérir une grande polyvalence dans le but d’intégrer des services environnement d’industries sur les thématiques du développement durable, des institutions / bureaux d’études travaillant sur la dépollution et la restauration écologique des milieux naturels, des sociétés de traitement des eaux et des déchets, des bureaux d’études ou des collectivités locales.

Métiers visés

Cadre intermédiaire entre le technicien supérieur et l’ingénieur :

  • Assistant de l’ingénieur en bureau d’études, en laboratoire, collectivité (service environnement) ou dans des sociétés prestataires de services
  • Chargé de mission dans des organismes chargés de la protection des milieux naturels et/ou de la restauration écologique

Formation Continue & Alternance

Les informations qui suivent vous concernent uniquement si vous vous inscrivez dans le cadre de la formation professionnelle : apprentis, contrat de professionnalisation, salariés, demandeurs d'emplois, professions libérales, personnes ayant interrompu leurs études et souhaitant acquérir ou développer une qualification et/ou des compétences.

Public concerné pour la formation continue et l'alternance

Les salariés éligibles au Compte Personnel de Formation- Projet de Transition Professionnelle , en PRO-A, au plan des compétences entreprise etc., les demandeurs d’emploi, les personnes éligibles au contrat d’alternance «contrat de professionnalisation» et " contrat d'apprentissage", les étudiants de filière initiale.

Pré-requis / Conditions d'accès au parcours de formation continue

Les candidats titulaires des diplômes suivants : • BTS Gestion et Protection de la Nature ; BTS Gestion et Maîtrise de l’Eau. • DUT Génie Biologique option Génie de l’Environnement • DUT Hygiène sécurité environnement • L2 Sciences de la Vie ou biologie • Autres formations scientifiques si leur projet professionnel est très clairement axé sur le Développement Durable et/ou la Restauration Ecologique : L2 Sciences de la Terre, DUT Génie Biologique - autres options que Génie de l’Environnement, DUT Génie Chimique – Génie des Procédés, DUT Mesures Physiques , BTS Anabiotec A défaut de posséder un Bac +2 dans la liste mentionnée ci-dessus, la formation est accessible également par la voie de la Validation des Acquis Professionnels et Personnels (niveau Bac et minimum 3 années d'expérience professionnelle) sous réserve d'acceptation du dossier de demande de V.A.P.P. par une commission mixte.

Modalités pédagogiques

Les enseignements sont assurés sous forme de cours, travaux dirigés et travaux pratiques.

En présentiel, des supports numériques sont mis à disposition sur une plateforme commune, Ecampus,

Une salle d'enseignement dédiée à cette licence et une salle informatique (28 postes) sont proposées.

Le numérique est un outil important dans la formation notamment dans l’enseignement de l’anglais, mais aussi dans la recherche d’informations bibliographiques, normes, réglementation et études de cas. Des logiciels spécifiques professionnels sont proposés en SIG et biostatistiques.

Formation proposée dans le cadre de la VAE

oui

Organisation temporelle de la formation

450h d’enseignement en centre

150h de projet tuteuré en centre dont 50h encadrées et facturées

15h accompagnement en centre + environ 42h de rentrée , de soutenances et d’évaluation.

16 semaines de stage pratique obligatoire en entreprise (environ 31/33 semaines en contrat de professionnalisation ou apprentissage, en fonction de la durée du contrat).

Le travail personnel est estimé à environ 10 heures hebdomadaires (préparation des travaux dirigés, recherche bibliographique, relecture des cours, approfondissement des concepts, exercices méthodologiques etc.).

Un planning prévisionnel est connu chaque année en mars/avril. Nous consulter.

Dispositif spécifique pour la formation continue

Ce parcours bénéficie des spécificités liées à l’accueil des publics en formation professionnelle en lien avec le décret n° 2019-564 du 6 juin 2019 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle.

  • Conseil : aide à l’élaboration de votre projet de formation (identification des possibilités de validation d’acquis, recherche de financement et préparation de l’argumentaire, aide au montage du dossier de motivation ...) ;
  • Gestion administrative et financière de votre projet : élaboration de devis, conventions de formation, dossiers de prise en charge, émargements, attestations, facturation... ;
  • Suivi pédagogique tout au long de la formation : chaque stagiaire en formation continue bénéficie d’un accompagnement pédagogique individualisé permettant de faire le point sur son apprentissage (déroulement des cours ou des stages et les éventuelles difficultés rencontrées).

Contrôle des connaissances spécifiques à la formation continue

Assiduité

L’assiduité est obligatoire. Elle fait l’objet de listes d’émargement par demi-journée.

Contrôle des connaissances

En référence aux dispositions réglementaires des licences professionnelles et aux modalités en vigueur, chaque Unité d’Enseignement (UE) fait l’objet d’une évaluation formative et certificative selon des modalités variées (dossiers, productions individuelles ou collectives, écrites et orales.

Le stage et le projet tutoré donnent lieu à un rapport écrit et à une soutenance orale.

La licence professionnelle est décernée aux étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 à l'ensemble des unités d'enseignement, y compris le projet tutoré et le stage, et une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à l'ensemble constitué du projet tutoré et du stage.

Lorsqu'il n'a pas été satisfait au contrôle des connaissances et des aptitudes, l'étudiant peut conserver, à sa demande, le bénéfice des unités d'enseignement pour lesquelles il a obtenu une note égale ou supérieure à 8 sur 20.

Lorsque la licence professionnelle n'a pas été obtenue, les unités d'enseignement dans lesquelles la moyenne de 10 a été obtenue sont capitalisables. Ces unités d'enseignement font l'objet d'une attestation délivrée par l'établissement.

Évaluation de la formation par les stagiaires

L'évaluation porte sur le déroulement et le contenu de l'action, avec une mesure de satisfaction globale et individuelle des stagiaires sur l'organisation, et les contenus de la formation,

Au cours de la formation, les échanges sont nombreux entre le responsable de la formation et les alternants.

Un comité de perfectionnement de la licence professionnelle est mis en place chaque année, incluant usagers, professionnels et enseignants.

Il permet de prendre en compte les avis des usagers, les résultats de l’enquête en fin de formation, les évolutions des métiers concernés, recensées par les entreprises représentées.

Tarif pour une inscription en formation continue

Tarifs Alternance Formation Professionnelle :

Pour les alternants (en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage), les coûts de formation sont entièrement à la charge de l’employeur.

  • Tarif en apprentissage : Les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage sont publiés par décret sur le site de France Compétences (Décret n° 2019-956 du 13 septembre 2019 fixant les niveaux de prise en charge des contrats d'apprentissage) pour un contrat sur 12 mois.

L’inscription administrative de l’étudiant en contrat d’apprentissage, hors financement de la CVEC, est gratuite.

Pour connaitre le coût exact de formation, prenez contact avec le service Formation Continue et Alternance (voir Contact Formation Continue et Alternance) pour recevoir un devis. 

  • Tarif en Contrat de Professionnalisation pour l’année universitaire 2021-2022 : 13€/h. Soit à titre indicatif, un tarif moyen de 6695 € pour l'année. 

Plus d’informations sur https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/ 

Tarifs Formation Continue :

Pour les stagiaires relevant de la Formation Continue, les frais de formation peuvent être pris en charge dans le cadre d’un financement par votre employeur, Transition Pro ou CPF…

Année universitaire 2021-2022 : 13€/h. Soit à titre indicatif, un tarif moyen de 6695 € pour l'année.

N’hésitez pas à contacter le service formation continue (voir Contact Formation Continue et Alternance) pour obtenir un devis personnalisé et connaitre les démarches d’inscription. 

Plus d’informations sur la formation professionnelle : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/

Contact Formation Continue et Alternance

Julie BELLAND et Nathalie MICHEL, assistantes de formation service F.C.A. I.U.T. Grand Ouest Normandie pôle de Caen : 02.31.56.70.05 et 02.31.56.70.02 iut-pole-caen.fca@unicaen.fr

Autres informations utiles

Partenariats :

Les entreprises intervenant de manière significative dans la formation sont les suivantes :

  • DREAL

  • Institut Régional du Développement Durable IRD2 (Communication scientifique et développement durable)

  • ARDES (Développement Durable)

  • Conservatoire Botanique de Brest

  • IFREMER (Gestion des milieux marins et restauration écologique)

  • Agro Valorisation (Agroécologie)

  • ATMO Normandie (Pollution de l’air)

  • ARPE (Écoconception/énergie renouvelable)

  • Véolia Propreté (Gestion des déchets / Système de Management Intégré)

  • GIP Seine Aval (Restauration écologique)

  • SMEL ; Synergie Mer et Littoral (écotoxicologie)

  • GMN; Groupe Mammologique Normand (biodiversité)

  • CPIE  vallée de l’Orne; centre permanent d’initiatives pour l’environnement(développement durable)

  • CEN ; Conservatoire des espaces naturels (biodiversité)

  • association BIOMASSE ( traitement des déchets)

  • la Maison de l’Estuaire (la Seine)

Reconnaissance Qualité

Dans le cadre du respect du décret du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue, UNICAEN est référençable sur le DATADOCK depuis le 27 juin 2017 et a obtenu la certification de services FCU "La Formation Continue à l'Université" depuis le 17 avril 2019.

Contact

Université de Caen Normandie

IUT Grand Ouest Normandie

Boulevard Maréchal Juin · CS 14032 · 14032 Caen Cedex 5

02 31 56 70 30 02 31 56 70 44

iut.caen.gb@unicaen.fr

Contact scolarité

iut.caen.scolarite@unicaen.fr

Contact formation continue

02 31 56 70 15

iut.caen.fca@unicaen.fr

Responsable de la formation

Severine Carretier · severine.carretier@unicaen.fr



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5