Retour à l'accueil - UFR Santé

UFR Santé

Accueil > Formation continue > Capacités


UNICAEN | UNIVERSITÉ DE CAEN NORMANDIE | UFR Santé

Capacité de médecine Biologie du sport

Diplôme national
domaine·s :
Sciences, Technologies, Santé
niveau de diplôme :
> Bac+5
durée du programme :
1 année
lieu·x :
Caen · Pôle des Formations et de Recherche en Santé
mode :
Formation initiale

Présentation

Présentation générale

La Capacité de Médecine et de Biologie du Sport existe dans les 4 Universités.

La demande de médecins spécialement compétents en Médecine et Biologie du Sport augmente régulièrement, pour l’activité préventive, diagnostique et thérapeutique auprès du patient sportif, pour l’activité de dépistage et de suivi longitudinal, dans les nombreuses demandes d’encadrement médicalisé des manifestations sportives et l’accompagnement deséquipes, et dans l’activité de formation (kinésithérapie du sport, préparateurs sportifs,

sessions avec les entraîneurs). La demande de prescription d’activités physiques adaptées pour diverses pathologies est de plus en plus fréquente. De plus la prévention et la lutte contre le dopage exige la formation de médecins compétents.

Principaux enseignements

Séminaire 1 : ROUEN : Préparation au probatoire ; Organisation générale de la médecine du sport ; Aspects législatifs et certificats ; Anatomie. Volume horaire 18h

Séminaire 2 : AMIENS : Rééducation fonctionnelle Exploration fonctionnelle du sportif ; Médecine générale et de spécialités appliquées au sport ; Pathologies spécifiques de certains sports. Volume horaire 18h

Séminaire 3 : CAEN : Physiologie de l’exercice Médecine de terrain Cardiologie ; Pathologie du membre inférieur ; Dopage Sport et populations spécifiques. Volume horaire 18h

Séminaire 4 : LILLE : Biomécanique du mouvement ; Électrophysiologie ; Le sport et l’enfant ; Récupération. Volume horaire 18h

Séminaire 5 : ROUEN : Épaule et Sport  ; Coude et Sport ; Main et Sport ; Sports mécaniques ; Urgences du stade ; Imagerie et Sport ; Sports de glace. Volume horaire 18h

Séminaire 6 : LE HAVRE : Médecine hyperbare. Volume horaire 10h

Admission - Inscription

Niveau de recrutement

Bac+9

Conditions d'accès en première année du diplôme

Le nombre de candidats acceptés après l’examen probatoire est au maximum de 30 pour l’ensemble des 4 Universités. Ce nombre correspond aux capacités d’accueil en terrain de stage.

Peut s’inscrire, tout médecin titulaire du Diplôme d’État de Doctorat en Médecine. Peuvent également être admis à s’inscrire les titulaires d’un diplôme de médecin permettant l’exercice dans le pays d’obtention ou dans le pays d’origine des candidats ainsi que les ressortissants d’un État membre de la Communauté économique européenne dès lors qu’ils ont accompli et validé la totalité de leurs études médicales.

L’inscription en vue de la préparation de la capacité est subordonnée à la réussite à un examen probatoire.

Tarif pour une inscription en formation initiale

L'inscription administrative comprend le règlement de la Contribution Vie Étudiante et de Campus et le règlement des droits d'inscription. Le détail est à retrouver sur le portail des formations.

Accueil des étudiants internationaux

L’université de Caen Normandie a obtenu en juillet 2019 le label « Bienvenue en France » délivré par Campus France pour 4 ans. Gage de la qualité de son accueil des étudiants internationaux.

 

 

Programme

Organisation des études

L’enseignement, d’une durée de un an, comporte une partie théorique et une partie pratique.

Formation théorique

L’enseignement théorique, d’une durée de 100 heures, est réparti en 5 modules (18h chacun), 1 à 2 dans chaque UFR plus une journée de médecine hyperbare au Havre (10h).

Objectifs de la formation

La Capacité de Médecine et de Biologie du Sport existe dans les 4 Universités.

La demande de médecins spécialement compétents en Médecine et Biologie du Sport augmente régulièrement, pour l’activité préventive, diagnostique et thérapeutique auprès du patient sportif, pour l’activité de dépistage et de suivi longitudinal, dans les nombreuses demandes d’encadrement médicalisé des manifestations sportives et l’accompagnement des équipes, et dans l’activité de formation (kinésithérapie du sport, préparateurs sportifs, sessions avec les entraîneurs). La demande de prescription d’activités physiques adaptées pour diverses pathologies est de plus en plus fréquente. De plus la prévention et la lutte contre le dopage exige la formation de médecins compétents.

Les médecins titulaires de la Capacité MBS étaient auparavant peu investis dans la médecine du sport, qui représentait plus une compétence personnelle ajoutée, alors que les médecins qui ont été reçus à la Capacité MBS plus récemment sont fortement impliqués dans les structures de médecine du sport mais aussi et surtout dans le réseau régional (ouvertures de consultations de médecine ou de rhumatologie du sport, correspondants spécialisés en Médecine et Traumatologie du Sport dans des services d’urgences pédiatriques et adultes).

À Caen, Lille et Rouen, les Facultés de Médecine et les DRASS, ont oeuvré en commun pour la création d’un poste d’interne inscrit en DESC de médecine du sport dans chacun des CHU. La formation d’un interne en deux ans ne permettra pas de répondre à la demande actuelle de médecins du sport. Le diplôme d’études spécialisées complémentaire, ouvert de façon volontairement limitée afin de ne pas déséquilibrer la filière de Médecine Générale ne permettra pas de pallier le manque de professionnels de santé compétents dans ce domaine. Il est donc nécessaire de poursuivre la formation actuellement proposée.

Le regroupement des activités pédagogiques est conjointement souhaité par les responsables des enseignements de médecine et biologie du sport des UFR de Médecine des Universités d’Amiens, Caen, Lille et Rouen, pour la mise en oeuvre commune des moyens pédagogiques disponibles.

L’expérience acquise entre les 4 facultés dans le cadre d’autres formations diplômantes est en faveur de ce rapprochement.

Spécificités de la formation

Les conseils de gestion des UFR de Médecine d’Amiens, Caen et Rouen arrêtent, chaque année, la liste des services, organismes, structure ou laboratoires formateurs proposée par le comité pédagogique.

  •  Antenne de lutte anti-dopage, CHU Ch Nicolle, Rouen, (Dr N Massy)
  • Département Traumatologie et Orthopédie A et B, CHU de Caen (Pr. C. Hulet - Dr J.Y. Guincestre)
  • Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sport de Basse Normandie (Dr A. Daireaux)
  • Institut Régional de Médecine du Sport (IRMS), CHU de Caen (Dr Sesboüé, Pr. Denise)
  • Service d’Explorations Fonctionnelles A, CHU de Caen (Pr. Normand)
  • Service de Pédiatrie, CHR Alençon (Pr. Duhamel)
  • Service d’Explorations Fonctionnelles Neurologiques, CHU de Caen (Pr. Denise)
  • Service de Médecine Physique et Réadaptation (Pr Leroy)
  • Service de Pharmacologie (Pr Coquerel)
  • Centre Régional d’Etude et d’Analyse du Mouvement (CREAM), Caen (Pr. C. Hulet, Dr Guincestre)
  • Équipe Inserm U1075, Université de Caen (Pr. D. Davenne)
  • Clinique Bergouignan, Evreux . (Dr Pruvot, Médecin du sport)
  • Centre médico-sportif, Notre-Dame de Gravenchon (Dr Ladsous)
  • Consultations de Chirurgie Traumatologique du Sport, Hôpital privé de l'Estuaire, Le Havre (Dr Courage)
  • Institut de Médecine du Sport de Haute-Normandie, Rouen (Dr J Metel, Dr M Roudesli).
  • Consultation de Médecine du Sport ; Centre des 3 vallées – Corbie (Dr Perla)
  • Service deMédecine Physique et de Réadaptation - CHU d’Amiens (Pr Doutrellot)
  • Antenne de lutte anti-dopage – CHU d’Amiens (Dr Smail)

Les services suivants ont reçu l’agrément pour accueillir les internes en formation dans le DESC de Médecine du Sport à partir de 2004, et sont donc aptes à recevoir des candidats de la capacité dans le cadre des demi-journées de formation pratique. Cet agrément a été renouvelé chaque année depuis et est toujours en vigueur :

  • Consultation de rhumatologie du sport (Service Pr. Le Loet),
  • Consultation d'orthopédie traumatologie, CHU de Rouen (Pr. Duparc, Dr Roussignol,) avec la possibilité de participer à des interventions en rapport avec la traumatologie du sport,
  • Centre des Herbiers (Pr. Beuret Blanquart) pour l'acquisition des principes de la réadaptation fonctionnelle et du suivi du sportif.
  • Endocrinologie (Service Pr. Kuhn),
  • Antenne de lutte anti-dopage, pharmacologie (Pr. Thuillez), pour la formation en endocrinologie, troubles métaboliques, suivi biologique longitudinal du sportif, prévention des conduites dopantes.
  • Service de Cardiologie (Pr. Cribier) etc.

Tous les responsables nous ont fourni leur accord oralement.

Modalités de stage

Formation pratique

Chaque étudiant devra suivre 40 demi-journées de stages cliniques (médecine du sport sur le terrain ou consultations dans des centres de médecine et biologie du sport) ou de travaux dirigés et d’ateliers, avec au minimum :

  • 5 demi-journées de chirurgie
  • 5 demi-journées de médecine
  • 3 demi-journées de terrain
  • Participation aux journées régionales de médecine du sport
  • Participation au congrès commun SFMES - SFTS

La validation de l’ensemble des objectifs pédagogiques est portée sur un carnet de stage.

Contrôle des connaissances

1) Examen probatoire préalable à l’inscription

Il comporte :

  • une épreuve écrite portant sur le contenu de l’enseignement du premier séminaire, considéré comme le pré-requis indispensable à un bon exercice de la médecine du sport, en plus des connaissances censées être acquises par tout médecin généraliste.
  • un entretien ou une lettre de motivation avec un curriculum vitae.

Le nombre de candidats admis à cet examen probatoire est fonction des possibilités d'accueil en stages.

Après avis du comité pédagogique, les docteurs en médecine justifiant d’au moins trois années d’activité professionnelle peuvent être dispensés de l’examen écrit.

2) Modalité de validation des enseignements

L’examen est écrit et anonyme, a une durée de 2 heures et comporte des questions rédactionnelles ou des questions à réponse ouverte courte portant sur l’ensemble des enseignements dispensés au cours de l’année.

La moyenne globale est requise pour être admissible.

Une seconde session est organisée pour les candidats n'ayant pas obtenu la moyenne.

3) Modalité de validation des stages

La validation des 40 demi-journées de formation pratique se fera au vu du carnet de stage et à la suite d’un examen oral.

En cas d’insuffisance, un complément de stage pourra être exigé avec une nouvelle validation.

4) Obtention du diplôme

L’obtention du diplôme nécessite la moyenne à l’examen écrit final et la validation des stages.

Aménagements d'études pour des publics spécifiques

Le Relais handicap santé apporte un accompagnement personnalisé aux personnes en situation de handicap durant toute leur formation afin de faciliter leur intégration pédagogique

Compétences & perspectives

Compétences acquises

  • Médecins formés à la pratique médicale sportive.
  • Faire face à tous les problèmes de santé des sportifs dans le cadre de leur pratique et à leurs besoins d'évaluation en vue de participer aux orientations de l'entraînement.
  • Prescription d'activités physiques à titre préventif ou thérapeutique pour les personnes sédentaires.

Contact

Université de Caen Normandie

UFR Santé

PFRS · Pôle des formations et de recherche en santé

2 rue des Rochambelles · CS 14032 · 14032 Caen Cedex 5

02 31 56 81 18

sante.formationcontinue@unicaen.fr

Contact scolarité

Yasmine AMAR sante.formationcontinue@unicaen.fr 02 31 56 81 18

Autres sources d'informations

Candidatures et renseignements sur la pédagogie

Dr Emmanuel REBOURSIERE

Tél. : 02 31 06 45 33

Fax : 02 31 06 45 35

reboursiere-em@chu-caen.fr



Université de Caen Normandie
UFR Santé
PFRS · Pôle des formations et de recherche en santé
2 rue des Rochambelles | CS 14032 | 14032 Caen Cedex 5