Retour à l'accueil - UFR Santé

UFR Santé

Accueil > Formation continue > Diplômes InterUniversitaires (DIU)


UNICAEN | UNIVERSITÉ DE CAEN NORMANDIE | UFR Santé

DIU · Diplôme Inter-Universitaire Pratiques médicales en santé au travail pour la formation des collaborateurs médecins

Diplôme d'établissement non homologué
domaine·s :
Sciences, Technologies, Santé
durée du programme :
4 années
lieu·x :
Facultés de Médecine de Caen, d'Amiens, Lille et de Rouen
mode :
Formation continue (hors contrat professionnalisation)

Présentation

Présentation générale

Le contenu de l’enseignement et les modalités exactes du diplôme ont été élaborés par un groupe de travail du Collège National Hospitalo-Universitaire des enseignants de médecine du travail. Ce DIU sera donc délivré dans plusieurs facultés de médecine françaises, selon les mêmes modalités et avec les mêmes critères d’évaluation. Les enseignements théoriques se feront sous la forme de séminaires inter-régionaux.

Cette formation est particulière dans la mesure où elle permet une reconversion professionnelle en vue d’accéder à une spécialité médicale pour laquelle il existe déjà un Diplôme d’Études Spécialisées. Elle  doit remplir des conditions pédagogiques qui ne dévalorisent pas la spécialité médicale Médecine du Travail.

Principaux enseignements

  • UE 1 · Le monde du travail, la santé au travail
  • UE 2 · Les risques professionnels, suivi et traçabilité
  • UE 3 · Outils, méthodes
  • UE 4 · L’équipe pluridisciplinaire
  • UE 5 · Cours théoriques 1
  • UE 6 · Activité encadrée 1
  • UE 7 · Cours théoriques 2
  • UE 8 · Activité encadrée 2

Admission - Inscription

Conditions d'accès en première année du diplôme

Médecins en exercice, souhaitant se reconvertir en médecine du travail et bénéficiant d’une embauche dans un service de santé au travail. Le DIU est ouvert aux médecins non titulaires de la qualification en médecine du travail et justifiant d’au moins 5 ans d’inscription au conseil de l’ordre des médecins sur dossier comprenant :

  • Un Curriculum Vitae détaillé mentionnant les éventuelles formations suivies et obtenues en santé travail ainsi que les éventuelles périodes d’exercice d’une activité de médecine du travail et les conditions dans lesquelles cette activité a été réalisée ;
  • Une attestation d’au moins cinq ans d’inscription au tableau de l’ordre des médecins ;
  • Une promesse d’embauche comme collaborateur médecin, signée du directeur du service de santé au travail et mentionnant, en particulier, le temps hebdomadaire de travail prévu ;
  • Une attestation du tuteur encadrant certifiant qu’il accepte cette fonction d’encadrement et à laquelle il joint un court CV ainsi qu’une attestation qu’il est bien inscrit au Conseil de l’Ordre des médecins en tant que médecin qualifié en Médecine du Travail ;
  • Pour les candidats ayant suivi incomplètement une formation spécifique en santé travail mais n’ayant pas obtenu le diplôme : un relevé des unités d’enseignement théoriques et pratiques validées.

Le conseil pédagogique, composé des coordonnateurs interrégionaux du DES en médecine et santé au travail du DIU vérifiera, en outre, la motivation du candidat et la compatibilité de son exercice avec la formation.

Procédure d'inscription : administrative

1er inscription à l'université : http://webetu.unicaen.fr/inscription/1re-inscription/

Réinscription à l'université : http://webetu.unicaen.fr/inscription/reinscription/

Programme

Organisation des études

La durée de la formation est de 4 ans, répartie en 2 parties :

  • Une première partie d’une durée de 2 ans, alternant formation pratique et théorique ;
  • Une deuxième partie d’une durée de 2 ans, correspondant à l’acquisition d'une expérience professionnelle encadrée par un tutorat pédagogique et professionnel et sanctionnée par un mémoire.

Années 1 et 2 : 8 semaines groupées reparties entre les 4 villes organisatrices (280h)

Années 3 et 4 : séminaires d’activité encadrée pour chaque année (35h par an répartis sur l'ensemble de l'année universitaire, pas demi-journées généralement)

Cette durée est donnée en référence à un exercice professionnel à temps plein. La commission interrégionale du DES de médecine et santé au travail jugera au cas par cas les conditions d’un éventuel exercice à temps partiel pendant la seconde partie de la formation.

Objectifs de la formation

Les objectifs pédagogiques sont les suivants :

  • Maîtriser le contexte de l’entreprise et du monde du travail afin de mettre en relation santé et conditions de travail.
  • Maîtriser le cadre réglementaire, déontologique et éthique de l’exercice de la médecine du travail,
  • Savoir évaluer et suivre les capacités de travail, maîtriser l’ensemble des éléments pour le maintien dans l’emploi. Savoir définir, tracer et gérer les effets médicaux de la pénibilité et du vieillissement au travail,
  • Savoir identifier et évaluer les risques professionnels pour les mettre en rapport avec des effets sur la santé, des accidents du travail ou des maladies professionnelles,
  • Être capable de mettre en œuvre un dépistage et un suivi individuel et collectif des travailleurs en fonction des risques auxquels ils sont exposés,
  • Être capable de mettre en œuvre ou de participer à des actions de veille sanitaire et de recherche épidémiologique dans le champ de la santé au travail,
  • Maîtriser l’ensemble des outils nécessaire à l’action en milieu de travail (gestion de l’information, communication, définition et conduite de projet…),
  • Être capable de mener, dans le cadre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens et des plans d’actions définis par la loi du 20 juillet 2011 toutes les actions de prévention (technique, organisationnelle et médicale) en animant et coordonnant une équipe pluridisciplinaire.

Spécificités de la formation

Le déficit de médecin du travail, constaté en France, touche de manière importante la Basse-Normandie.

Pour pallier à cette absence de médecins du travail, et donc l'impossibilité de réalisation des missions réglementaires des médecins du travail, le gouvernement a édicté 2011 une loi portant réforme de la santé au travail.

Cette formation est donc mise en place  par les enseignants de Médecine et Santé au travail pour répondre à un aspect réglementaire de la réforme de la médecine du travail : le Décret du 30 janvier 2012 précise à l’Article R. 4623-25 « Le service de santé au travail ou l'employeur peut recruter des collaborateurs médecins. Ces médecins s'engagent à suivre une formation en vue de l'obtention de la qualification en médecine du travail auprès de l'ordre des médecins. Ils sont encadrés par un médecin qualifié en médecine du travail qu'ils assistent dans ses missions. »

Par circulaire en date du 20 juillet 2012, le Conseil National de l’Ordre des Médecins a diffusé un contrat – type à l’ensemble des Conseils Départementaux. La signature de ce contrat ne peut avoir lieu que si le candidat est «…inscrit à la formation qualifiante pour l’obtention de la spécialité de médecine du travail, conformément à l’attestation délivrée par l’Université et produite en annexe au présent contrat… » et « …s'engage à communiquer cette attestation auprès du médecin inspecteur régional du travail et de la main d'œuvre compétent, dans le mois suivant son entrée en fonction et à lui communiquer une attestation annuelle de suivi délivrée par l’Université… ».

Le Collège des Enseignants Hospitalo – Universitaires de Médecine du Travail a défini un programme national correspondant aux nécessités de l’acquisition de la spécialité médecine du travail pour les collaborateurs médecins (maquette nationale de DIU déclinée interrégionalement).

Contenu de la formation

Formation théorique 
Année 1 et 2

Pour la formation théorique, les enseignements seront regroupés sous forme de séminaires interrégionaux de 20 à 30 heures. Les enseignements pourront, pour partie, avoir lieu en visioconférence. Ils pourront également avoir lieu lors de regroupement régionaux en ce qui concerne, par exemple, les séances d’actualités bibliographiques.

La formation théorique à lieu sur 2 ans. Lorsqu’elle est validée. Elle est divisée en 4 unités d’enseignements (UE) suivantes :

UE 1 : Le monde du travail, la Santé au Travail dont :

  • UE1.1 – L’entreprise, le Monde du Travail – Organisation de la Santé-Travail      
  • UE1.2 – Évaluation et suivi des capacités de travail – Maintien à l’Emploi – Pénibilité

UE 2 : Les risques professionnels, suivi et traçabilité  dont :

  • UE2.1 – Evaluation, approche par nuisance, approche par branche
  • UE2.2 – Surveillance de la Santé, Traçabilité, Dépistage

UE 3 : Outils, Méthodes  dont :

  • UE 3.1 – Méthodologie d’études et de recherche  Veille sanitaire, Indicateurs   
  • UE 3.2 – Conduite de projets Communication       

UE 4 : L’équipe pluridisciplinaire dont :

  • UE 4.1 – La surveillance du milieu de travail et la gestion du risque (de la profession à l’environnement)
  • UE 4.2 – L’équipe Santé-Travail  Management d’équipe
Formation pratique encadrée de 18 mois

Cette période pendant laquelle le collaborateur médecin effectue sa mission au sein du service de santé au travail, encadré par le médecin du travail tuteur, correspond à l’application pratique des enseignements théoriques enrichie de l’expérience des stages initiaux. Elle est l’occasion de commencer à appliquer par des actions concrètes, les objectifs pédagogiques de la formation et, pour le médecin tuteur, de formaliser les protocoles prévus par le contrat de travail du collaborateur médecin.

La formation pratique des deux premières années aura lieu en alternance avec les périodes de formation théorique au sein même de l’entreprise qui a recruté le candidat et encadrée par un médecin du travail de cette entreprise (à l’exception d’une période de trois mois de stage encadré par l’enseignant, effectuée en milieu universitaire ou institutionnel).

Année 3 et 4 : Expérience professionnelle tutorée

Activité encadrée :

Cette partie correspond à l’exercice du collaborateur médecin prévu par l’article R4623 – 25 du Code du travail et son contrat de travail. Elle dure deux ans. Durant cette période, le médecin du travail tuteur doit s’assurer que toutes les compétences correspondant aux objectifs pédagogiques sont mises en jeu.

 

Journées de regroupement pédagogique :

À une fréquence trimestrielle, les collaborateurs médecins, les médecins du travail tuteurs et les enseignants de médecine du travail se retrouveront afin que chaque étudiant présente brièvement les actions mises en œuvres pendant la période et correspondant à un ou plusieurs des objectifs pédagogiques prévus au programme. Les tuteurs pourront donner leur appréciation de la progression pédagogique.

Modalités de stage

Stage de 3 mois avec les thèmes suivants :

  • Principe de veille sanitaire : Indicateurs : EVREST, Inaptitude / RNV3P
  • Traçabilité des expositions
  • Principe de recherche en Santé-Travail : CRRMP / Recherche bibliographique
  • Aspects pronostics et fonctionnels des pathologies chroniques : Centres de consultation de pathologie / professionnelle/  Orientation professionnelle / Maintien à l’emploi
  • Communication, négociation
  • Restitution orale, écrite
  • Plans d’action
  • Démarche de projet
  • Travail et animation d’équipe pluridisciplinaire
  • Principes de promotion de la santé
  • Maintien à l’emploi

Contrôle des connaissances

Obtention du DIU

L’évaluation s’effectuera tout au long des quatre années en lien avec le médecin tuteur et la commission interrégionale.

Enseignement théorique

Pour l’enseignement théorique : chaque UE donnera lieu à une évaluation écrite sous la forme d’un contrôle continu ou d’un examen final.

Formation pratique

Pour les stages initiaux : l’enseignant responsable pour les 3 mois en milieu hospitalo – universitaire ou institutionnel fournira une convention de stage.

Formation pratique encadrée de 18 mois : le candidat établira un court rapport décrivant les activités réalisées correspondant aux objectifs pédagogiques de la formation. Le médecin du travail tuteur fournira une attestation de validation de la formation pratique accompagnée d’une appréciation écrite sur l’acquisition des compétences par le candidat.

Journées de regroupement pédagogique : l’enseignant responsable fournira une attestation de participation à la journée.

Activité encadrée : le médecin du travail tuteur fournira une attestation de validation de cette activité en détaillant avec le candidat, l’acquisition des compétences correspondant à l’ensemble des objectifs pédagogiques.

Mémoire de fin de formation

Le mémoire sera rédigé par écrit et soutenu à l’oral par le candidat devant la commission interrégionale du DES de médecine du travail au cours de la 4ème année de formation.

A l’issue de la quatrième année, la commission interrégionale statuera ensuite sur la réussite à la formation au vu de la validation de l’ensemble des ECTS.

 

Nombre de sessions d’examen

Pour l’enseignement théorique : chaque UE donnera lieu à une évaluation écrite sous la forme d’un contrôle continu (à la fin de chaque séminaire).

Mémoire de fin de formation : un session en juin et une en septembre.

Admissibilité et report d’une session à l’autre

Chaque UE, chaque stage est validé séparément.

L’étudiant garde le bénéfice des ECTS acquis.

Modalités particulières d’obtention définitive du diplôme

À l’issue de la quatrième année, la commission interrégionale statuera ensuite sur la réussite à la formation au vu de la validation de l’ensemble des ECTS.

Partenariats

Le conseil pédagogique du DIU est composé des coordonnateurs interrégionaux du DES en médecine et santé au travail du DIU : Prs Caillard et Gehanno (Rouen), Pr Frimat (Lille), Pr Clin-Godard (Caen), Dr Doutrellot (Amiens)

Les enseignements seront organisés en partenariat avec les universités de Lille (Pr Paul Frimat), de Rouen (Pr Géhanno) et Amiens (Dr Catherine Doutrellot).

Les enseignements théoriques se feront sous la forme de séminaires inter-régionaux.

Le jury terminal sera inter-régional.

La sélection des dossiers d’inscription fera l’objet d’une concertation inter-régionale.

Les collaborateurs médecins s’inscrivent dans la région de leur lieu d’exercice. Les droits d’inscriptions sont versés à l’université de rattachement.

Le diplôme est délivré par l’université dans laquelle s’est inscrit l’étudiant.

Compétences & perspectives

Compétences acquises

L’objectif professionnel principal est la compétence à exercer une spécialité médicale. Dans la mesure où ce diplôme est un des éléments d’obtention d’une nouvelle spécialité médicale, le contenu, le volume et la durée de l’enseignement ne peuvent pas être inférieurs à ceux de toute spécialité médicale soit trois ans de formation. 

Formation Continue & Alternance

Les informations qui suivent vous concernent uniquement si vous vous inscrivez dans le cadre de la formation professionnelle : apprentis, contrat de professionnalisation, salariés, demandeurs d'emplois, professions libérales, personnes ayant interrompu leurs études et souhaitant acquérir ou développer une qualification et/ou des compétences.

Organisation temporelle de la formation

À titre indicatif, le temps de travail personnel dans le cadre de la préparation d'un Diplôme d'Université · DU · est estimé entre 1 et 2h par jour.

Dispositif spécifique pour la formation continue

Ce parcours bénéficie des spécificités liées à l’accueil des publics en formation continue en lien avec le décret qualité n° 2015-790.

  • Conseil : aide à l’élaboration de votre projet de formation (recherche de financement et préparation de l’argumentaire) ;
  • Gestion administrative et financière de votre projet : élaboration de devis, conventions de formation, dossiers de prise en charge, émargements, attestations, facturation...

Tarif pour une inscription en formation continue

Année 2019/2020 :
  • 1er et 2e année : 4 690 €
  • 3e et 4e année : 1 687 €

Type de financement possible

Se former à l'université a un coût. Des frais de formation sont appliqués conformément aux tarifs votés par le conseil d'administration de l'université de Caen Normandie.

Découvrez les différents dispositifs de financement : http://webetu.unicaen.fr/formation-continue/financements/

Reconnaissance Qualité

Dans le cadre du respect du décret du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue, UNICAEN est référençable sur le DATADOCK depuis le 27 juin 2017 et a obtenu la certification de services FCU "La Formation Continue à l'Université" depuis le 17 avril 2019.

Contact

Université de Caen Normandie

UFR Santé

PFRS · Pôle des formations et de recherche en santé

2 rue des Rochambelles · CS 14032 · 14032 Caen Cedex 5

02 31 56 81 90 (tous les jours de 9h à 17h sauf le mercredi)

melanie.fafin-lefevre@unicaen.fr

Contact formation continue

Mélanie LEFEVRE - Département de Santé au Travail - 4e étage porte PS4-072



Université de Caen Normandie
UFR Santé
PFRS · Pôle des formations et de recherche en santé
2 rue des Rochambelles | CS 14032 | 14032 Caen Cedex 5