Retour à l'accueil - UFR Santé

UFR Santé

Accueil > Formation continue > Diplômes InterUniversitaires (DIU)


UNICAEN | UNIVERSITÉ DE CAEN NORMANDIE | UFR Santé

DIU · Diplôme Inter-Universitaire Rythmologie

Diplôme d'établissement non homologué
domaine·s :
Sciences, Technologies, Santé
durée du programme :
2 années
lieu·x :
Caen · Pôle des Formations et de Recherche en Santé ; Paris · Faculté de médecine Bichat
mode :
Formation initiale , Formation continue (hors contrat de professionnalisation)

Présentation

Présentation générale

En France, il n'existe que des enseignements séparés de rythmologie et de stimulation, contrairement à beaucoup d'autres pays européens et à l'Amérique du Nord. La formation DIU Rythmologie et Stimulation cardiaque est la seule formation en France à comprendre la globalité de ces domaines.

Ce Diplôme Inter-Universitaire est ouvert entre les universités d'Amiens, Rouen, Lille.

  • Spécialisation dans le diagnostic et les traitements du trouble du rythme et de la conduction cardiaque : formation théorique assurée par des spécialistes nationaux et internationaux de la discipline.
  • Nécessité d'avoir des cardiologues spécialisés dans l'implantation et la surveillance de prothèses rythmiques, dans le diagnostic, le traitement médical et interventionnel des troubles du rythme cardiaque.

Principaux enseignements

  • Enseignement de la rythmologie : 30h
  • Enseignement de la stimulation : 30h
  • Électrophysiologie et stimulation cardiaque : 30h

Admission - Inscription

Conditions d'accès en première année du diplôme

Sont admis à s'inscrire en vue de l'obtention de ce diplôme

  • les médecins de nationalité française ou originaires d'un pays de l'UE, titulaires d'un diplôme de Docteur en Médecine leur permettant d'exercer dans leur pays d'origine et d'un diplôme d'études spécialisées en pathologie cardio-vasculaire.

Pour les médecins de nationalité française, seront acceptés :

  • le DES de pathologie cardio-vasculaire
  • le CES de cardiologie ou son équivalence
  • les internes titulaires, nommés au concours de l'internat de spécialité et régulièrement inscrits en DES de pathologie cardio-vasculaire (à partir de la 4e année d'internat)
  • les médecins étrangers (hors UE) titulaires d'un diplôme de Docteur en Médecine leur permettant d'exercer dans leur pays d'origine et soit d'un diplôme d'études spécialisées de cardiologie leur permettant d'exercer cette spécialité dans leur pays.

L'accès à la formation se fait sur diplôme (DES de cardiologie validé ou équivalent) et par envoi de CV et lettre de motivation.

En cas de demande d'inscription supérieure aux capacités de formation, il est possible de sélectionner les candidats au moyen d'un examen probatoire.

Tarif pour une inscription en formation initiale

L'inscription administrative comprend le règlement de la Contribution Vie Étudiante et de Campus et le règlement des droits d'inscription. Le détail est à retrouver sur le portail des formations.

Accueil des étudiants internationaux

L’université de Caen Normandie a obtenu en juillet 2019 le label « Bienvenue en France » délivré par Campus France pour 4 ans. Gage de la qualité de son accueil des étudiants internationaux.

 

 

Programme

Organisation des études

L'enseignement se déroule sur une période de deux années universitaires minimum et de 4 années universitaires maximum.

Il comporte :

Un module théorique de 90 heures, réparti de la façon suivante :
  • 60 heures d’enseignement théorique répartis sur 2 années, à raison d’une semaine chaque année : alternativement une année est consacrée à l’enseignement de la stimulation pendant une semaine et une année est consacrée à l’enseignement de la rythmologie pendant une semaine. La participation à cet enseignement théorique est obligatoire. Elle est organisée annuellement en un lieu centralisé : les inscriptions au diplôme sont organisées en conséquence.
  • 30 heures de formation théorique et pratique par la participation obligatoire aux « journées » organisées annuellement par le groupe de travail "électrophysiologie et stimulation cardiaque" de la Société Française de Cardiologie, chaque session équivalent à 15 heures d'enseignement théorique.

Ce module est validé par un examen portant sur la rythmologie et la stimulation organisé annuellement à l’échelle de l’inter-région (1 seul centre d’examen par inter-région) au moyen d’une épreuve écrite anonyme durant 3 heures, notée sur 60 et comportant une ou plusieurs questions rédactionnelles portant sur un total de 20 points et plusieurs cas cliniques et quiz ECG portant sur un total de 40 points.

Un module de surveillance sous forme de participation active à
  • des consultations spécialisées de suivi, de programmation et de réglage optimal des pacemakers et des défibrillateurs
  • des réunions de discussion d'indications de stimulation et de choix du stimulateur

Ce module est validé par le jury inter-régional en collaboration avec le Maître de stage sur présentation du carnet de stage validé. Le candidat doit avoir participé au suivi et à la programmation de 80 stimulateurs et / ou défibrillateurs.

Ce module est noté sur 20.

Un module d’implantation

permettant au candidat de participer à un minimum de 80 implantations (stimulateurs et / ou défibrillateurs), dont la moitié au titre d'opérateur principal.

Ce module est validé par le jury inter-régional en collaboration avec le Maître de stage sur présentation du carnet de stage validé.

Il est noté sur 20.

Un module d’ablation

permettant au candidat de valider 50 procédures d’ablation effectuées à titre d’opérateur principal (les ablations de jonction auriculo-ventriculaire ne sont pas prises en compte).

Ce module est validé par le jury inter-régional en collaboration avec le Maître de stage sur présentation du carnet de stage validé.

Il est noté sur 20.

 

Pour valider un module il faut obtenir la moyenne à ce module. Plusieurs modules peuvent être suivis en même temps mais la durée globale de la formation pour le DIU ne peut être inférieure à 2 ans.

Les stages se feront dans le cadre des centres de Cardiologie agréés, en fonction des critères cités dans l'Annexe 3 et sous réserve de l'accord préalable du coordonnateur local du DIU.

Pour chacun des candidats, le stage fera l'objet d'une convention entre le centre de cardiologie considéré et l'université.

Objectifs de la formation

La prise en charge des troubles du rythme cardiaque représente un problème de plus en plus complexe nécessitant des connaissances en électrophysiologie fondamentale, en électrophysiologie diagnostique, en pharmacologie et des compétences pour l’implantation de prothèses – stimulateurs, défibrillateurs, holters implantables – et pour la réalisation de techniques ablatives applicables au traitement des arythmies (exemple : la fibrillation auriculaire connaît une progression exponentielle liée au vieillissement de la population : sa prise en charge ne se limite plus aux méthodes pharmacologiques mais fait appel à des techniques de stimulation et d’ablation spécifiques).

La stimulation cardiaque et la défibrillation voient leurs indications curatives et prophylactiques augmenter régulièrement. À titre d’exemple, plus de 50 000 stimulateurs cardiaques sont implantés annuellement en France et plus de 250 000 patients doivent bénéficier d'une surveillance régulière de leur prothèse. C'est pourquoi, les médecins appelés à prendre en charge les troubles du rythme cardiaque, à implanter et à surveiller des stimulateurs cardiaques et les défibrillateurs cardiaques doivent pouvoir acquérir une formation spécifique tant sur le plan théorique que pratique. Or, cette formation globale n'existe pas actuellement sur le territoire national (il n’existe en France que des enseignements séparés de rythmologie et de stimulation), contrairement à beaucoup d'autres pays européens et à l'Amérique du Nord.

Modalités de stage

Évaluation des connaissances pratiques par le coordonnateur local.

80 surveillances de prothèses, 80 implantations (dont 40 en premier opérateur), 50 ablations comme opérateur principal.

Volume horaire équivalent à 500 heures sur les deux ans.

Note minimale pour la validation : 10/20

Contrôle des connaissances

Pas de mémoire mais un examen écrit de 4 heures au bout des 2 ans. Cet examen est organisé à tour de rôle par un des centres du DIU (Caen, Amiens, Rouen, Lille). Une note inférieure à 10 est éliminatoire.

 

Modalités de délivrance du diplôme

Pour obtenir le DIU, le candidat doit avoir validé les 4 modules : théorique, ablation, surveillance, implantation.

  • La validation du module théorique et du module d’ablation seuls permet d’obtenir la capacité en électrophysiologie interventionnelle.
  • La validation du module théorique et du module d’implantation seuls permet d’obtenir la capacité d’implantation en stimulation et défibrillation.
  • La validation du module théorique et du module de surveillance seuls permet d’obtenir la capacité de surveillance des prothèses cardiaques implantées.

 

La validation de l'attestation et du diplôme est organisée par le coordonnateur inter-universitaire.

Le jury d'examen de fin d'études est désigné par le Président de l'Université où siège le coordonnateur inter-universitaire qui le préside de droit. Il est composé, outre le Président, d'au moins deux professeurs des universités - praticiens hospitaliers ou praticiens hospitaliers exerçant dans les CHRU correspondant aux universités intéressées et spécialistes en électrophysiologie et en stimulation cardiaque.

 

En cas d'échec au module pratique, les candidats ont la possibilité de conserver le bénéfice du module théorique pendant 4 ans.

 

La validation éventuelle du DIU doit se faire dans un délai de 2 à 4 ans après la 1ère inscription.

 

Pour les candidats ayant débuté leur activité avant le 1er janvier 2005 et justifiant des conditions d'accès au DIU, une équivalence peut être attribuée par les universités participantes sur proposition des jurys inter-régionaux. Les candidatures sont examinées lors des sessions annuelles d'examen et dans les conditions suivantes :

  • 1. Avoir implanté au moins 30 stimulateurs et / ou défibrillateurs par an et 100 implantations au cours des trois années précédentes (compte rendu opératoires, relevés CPAM…)
  • 2. Avoir procédé à la surveillance et à la programmation de 100 stimulateurs et / ou défibrillateurs dans l'année précédant la demande (certification CPAM…)
  • 3. Avoir procédé à 50 ablations par radiofréquence hors jonction auriculo-ventriculaire dans les 2 ans précédant la demande
  • 4. Au moins une des 3 conditions suivantes :
    • 4.1 Avoir cosigné 3 publications consacrées à la rythmologie et / ou à la stimulation cardiaque et / ou à la défibrillation en 1er, 2ème, 3ème ou dernier auteur dans les 5 années précédant la demande.
    • 4.2 Être ou avoir été pendant 2 ans au moins, praticien titulaire dans un service de Cardiologie habilité comme terrain de stage pour le DIU d’électrophysiologie et de stimulation cardiaque.
    • 4.3 Avoir validé un clinicat ou un assistanat (assistant-spécialiste) dans un service de Cardiologie actuellement reconnu comme terrain de stage pour le DIU d’électrophysiologie et de stimulation cardiaque.

Cependant, en cas de litige le jury interrégional peut imposer au candidat à l’équivalence l’obtention du module théorique.

 

L'obtention de l'équivalence requiert la prise d'une inscription au DIU au niveau des universités participantes.

Les candidats ayant validé les DIU de stimulation ou de rythmologie selon l’ancien règlement ne sont pas assujettis à ce nouveau règlement.

Compétences & perspectives

Compétences acquises

Réalisation d'épreuves électrophysiologiques cardiaques et ablation par cathéter de certains troubles du rythme. Implantation et surveillance de prothèses cardiaques (stimulateurs, défibrillateurs automatiques implantables et holters implantables)

Métiers visés

Spécialisation dans le diagnostic et le traitement des troubles du rythme et de la conduction cardiaque pour les médecins cardiologues.

Formation Continue & Alternance

Les informations qui suivent vous concernent uniquement si vous vous inscrivez dans le cadre de la formation professionnelle : apprentis, contrat de professionnalisation, salariés, demandeurs d'emplois, professions libérales, personnes ayant interrompu leurs études et souhaitant acquérir ou développer une qualification et/ou des compétences.

Public concerné pour la formation continue et l'alternance

Tout Public

Pré-requis / Conditions d'accès au parcours de formation continue

Sont admis à s'inscrire en vue de l'obtention de ce diplôme les médecins de nationalité française ou originaires d'un pays de l'UE, titulaires d'un diplôme de Docteur en Médecine leur permettant d'exercer dans leur pays d'origine et d'un diplôme d'études spécialisées en pathologie cardio-vasculaire. Pour les médecins de nationalité française, seront acceptés : > le DES de pathologie cardio-vasculaire > le CES de cardiologie ou son équivalence > les internes titulaires, nommés au concours de l'internat de spécialité et régulièrement inscrits en DES de pathologie cardio-vasculaire (à partir de la 4e année d'internat) > les médecins étrangers (hors UE) titulaires d'un diplôme de Docteur en Médecine leur permettant d'exercer dans leur pays d'origine et soit d'un diplôme d'études spécialisées de cardiologie leur permettant d'exercer cette spécialité dans leur pays. L'accès à la formation se fait sur diplôme (DES de cardiologie validé ou équivalent) et par envoi de CV et lettre de motivation. En cas de demande d'inscription supérieure aux capacités de formation, il est possible de sélectionner les candidats au moyen d'un examen probatoire.

Modalités pédagogiques

Cours en présentiel, travaux pratiques

Formation proposée dans le cadre de la VAE

Non

Organisation temporelle de la formation

L'enseignement se déroule sur une période de deux années universitaires minimum et de 4 années universitaires maximum.

Il comporte :

Un module théorique de 90 heures, réparti de la façon suivante :
  • 60 heures d’enseignement théorique répartis sur 2 années, à raison d’une semaine chaque année : alternativement une année est consacrée à l’enseignement de la stimulation pendant une semaine et une année est consacrée à l’enseignement de la rythmologie pendant une semaine. La participation à cet enseignement théorique est obligatoire. Elle est organisée annuellement en un lieu centralisé : les inscriptions au diplôme sont organisées en conséquence.
  • 30 heures de formation théorique et pratique par la participation obligatoire aux « journées » organisées annuellement par le groupe de travail "électrophysiologie et stimulation cardiaque" de la Société Française de Cardiologie, chaque session équivalent à 15 heures d'enseignement théorique.

Ce module est validé par un examen portant sur la rythmologie et la stimulation organisé annuellement à l’échelle de l’inter-région (1 seul centre d’examen par inter-région) au moyen d’une épreuve écrite anonyme durant 3 heures, notée sur 60 et comportant une ou plusieurs questions rédactionnelles portant sur un total de 20 points et plusieurs cas cliniques et quiz ECG portant sur un total de 40 points.

Un module de surveillance sous forme de participation active à
  • des consultations spécialisées de suivi, de programmation et de réglage optimal des pacemakers et des défibrillateurs
  • des réunions de discussion d'indications de stimulation et de choix du stimulateur

Ce module est validé par le jury inter-régional en collaboration avec le Maître de stage sur présentation du carnet de stage validé. Le candidat doit avoir participé au suivi et à la programmation de 80 stimulateurs et / ou défibrillateurs.

Ce module est noté sur 20.

Un module d’implantation

permettant au candidat de participer à un minimum de 80 implantations (stimulateurs et / ou défibrillateurs), dont la moitié au titre d'opérateur principal.

Ce module est validé par le jury inter-régional en collaboration avec le Maître de stage sur présentation du carnet de stage validé.

Il est noté sur 20.

Un module d’ablation

permettant au candidat de valider 50 procédures d’ablation effectuées à titre d’opérateur principal (les ablations de jonction auriculo-ventriculaire ne sont pas prises en compte).

Ce module est validé par le jury inter-régional en collaboration avec le Maître de stage sur présentation du carnet de stage validé.

Il est noté sur 20.

 

Pour valider un module il faut obtenir la moyenne à ce module. Plusieurs modules peuvent être suivis en même temps mais la durée globale de la formation pour le DIU ne peut être inférieure à 2 ans.

Les stages se feront dans le cadre des centres de Cardiologie agréés, en fonction des critères cités dans l'Annexe 3 et sous réserve de l'accord préalable du coordonnateur local du DIU.

Pour chacun des candidats, le stage fera l'objet d'une convention entre le centre de cardiologie considéré et l'université.

À titre indicatif, le temps de travail personnel dans le cadre de la préparation d'un Diplôme d'Université · DU · est estimé entre 1 et 2h par jour.

Dispositif spécifique pour la formation continue

Ce parcours bénéficie des spécificités liées à l’accueil des publics en formation professionnelle en lien avec le décret n° 2019-564 du 6 juin 2019 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle.

  • Conseil : aide à l’élaboration de votre projet de formation (identification des possibilités de validation d’acquis, recherche de financement et préparation de l’argumentaire, aide au montage du dossier de motivation ...) ;
  • Gestion administrative et financière de votre projet : élaboration de devis, conventions de formation, dossiers de prise en charge, émargements, attestations, facturation... ;
  • Suivi pédagogique tout au long de la formation : chaque stagiaire en formation continue bénéficie d’un accompagnement pédagogique individualisé permettant de faire le point sur son apprentissage (déroulement des cours ou des stages et les éventuelles difficultés rencontrées).

Contrôle des connaissances spécifiques à la formation continue

Pas de mémoire mais un examen écrit de 4 heures au bout des 2 ans. Cet examen est organisé à tour de rôle par un des centres du DIU (Caen, Amiens, Rouen, Lille). Une note inférieure à 10 est éliminatoire.

 

Modalités de délivrance du diplôme

Pour obtenir le DIU, le candidat doit avoir validé les 4 modules : théorique, ablation, surveillance, implantation.

  • La validation du module théorique et du module d’ablation seuls permet d’obtenir la capacité en électrophysiologie interventionnelle.
  • La validation du module théorique et du module d’implantation seuls permet d’obtenir la capacité d’implantation en stimulation et défibrillation.
  • La validation du module théorique et du module de surveillance seuls permet d’obtenir la capacité de surveillance des prothèses cardiaques implantées.

 

La validation de l'attestation et du diplôme est organisée par le coordonnateur inter-universitaire.

Le jury d'examen de fin d'études est désigné par le Président de l'Université où siège le coordonnateur inter-universitaire qui le préside de droit. Il est composé, outre le Président, d'au moins deux professeurs des universités - praticiens hospitaliers ou praticiens hospitaliers exerçant dans les CHRU correspondant aux universités intéressées et spécialistes en électrophysiologie et en stimulation cardiaque.

 

En cas d'échec au module pratique, les candidats ont la possibilité de conserver le bénéfice du module théorique pendant 4 ans.

 

La validation éventuelle du DIU doit se faire dans un délai de 2 à 4 ans après la 1ère inscription.

 

Pour les candidats ayant débuté leur activité avant le 1er janvier 2005 et justifiant des conditions d'accès au DIU, une équivalence peut être attribuée par les universités participantes sur proposition des jurys inter-régionaux. Les candidatures sont examinées lors des sessions annuelles d'examen et dans les conditions suivantes :

  • 1. Avoir implanté au moins 30 stimulateurs et / ou défibrillateurs par an et 100 implantations au cours des trois années précédentes (compte rendu opératoires, relevés CPAM…)
  • 2. Avoir procédé à la surveillance et à la programmation de 100 stimulateurs et / ou défibrillateurs dans l'année précédant la demande (certification CPAM…)
  • 3. Avoir procédé à 50 ablations par radiofréquence hors jonction auriculo-ventriculaire dans les 2 ans précédant la demande
  • 4. Au moins une des 3 conditions suivantes :
    • 4.1 Avoir cosigné 3 publications consacrées à la rythmologie et / ou à la stimulation cardiaque et / ou à la défibrillation en 1er, 2ème, 3ème ou dernier auteur dans les 5 années précédant la demande.
    • 4.2 Être ou avoir été pendant 2 ans au moins, praticien titulaire dans un service de Cardiologie habilité comme terrain de stage pour le DIU d’électrophysiologie et de stimulation cardiaque.
    • 4.3 Avoir validé un clinicat ou un assistanat (assistant-spécialiste) dans un service de Cardiologie actuellement reconnu comme terrain de stage pour le DIU d’électrophysiologie et de stimulation cardiaque.

Cependant, en cas de litige le jury interrégional peut imposer au candidat à l’équivalence l’obtention du module théorique.

 

L'obtention de l'équivalence requiert la prise d'une inscription au DIU au niveau des universités participantes.

Les candidats ayant validé les DIU de stimulation ou de rythmologie selon l’ancien règlement ne sont pas assujettis à ce nouveau règlement.

Tarif pour une inscription en formation continue

Se former à l'université a un coût. Pour les stagiaires relevant de la Formation Continue, les frais de formation peuvent être pris en charge dans le cadre de la Formation Professionnelle.

N’hésitez pas à contacter le service formation continue (voir Contact Formation Continue et Alternance) pour connaitre les démarches d’inscription.

Tarif Formation Professionnelle (année universitaire 2020-2021) : 2 700 € max. pour les 2 ans, soit 30 € de l'heure. À la carte (90h max. sur les deux ans).

Plus d’informations sur la formation professionnelle.

Reconnaissance Qualité

Dans le cadre du respect du décret du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue, UNICAEN est référençable sur le DATADOCK depuis le 27 juin 2017 et a obtenu la certification de services FCU "La Formation Continue à l'Université" depuis le 17 avril 2019.

Contact

Université de Caen Normandie

UFR Santé

PFRS · Pôle des formations et de recherche en santé

2 rue des Rochambelles · CS 14032 · 14032 Caen Cedex 5

02 31 56 81 18

sante.formationcontinue@unicaen.fr

Contact scolarité

sante.formationcontinue@unicaen.fr | 02 31 56 81 18

Contact formation continue

Yasmine AMAR

Responsable de la formation

Laure Champ-Rigot · laure.champ-rigot@unicaen.fr Paul-Ursmar Milliez · paul-ursmar.milliez@unicaen.fr

Autres sources d'informations

Dr Laure CHAMP-RIGOT champrigot-l@chu-caen.fr

Pr Paul-Ursmar MILLIEZ milliez-p@chu-caen.fr



Université de Caen Normandie
UFR Santé
PFRS · Pôle des formations et de recherche en santé
2 rue des Rochambelles | CS 14032 | 14032 Caen Cedex 5